Edito – Decembre

Malgré le climat douceâtre, les palmiers se dressant sur les bords des plages de la célèbre « French Riviera » et le ciel à qui l’hiver n’enlève rien de son légendaire azur, aucun doute, décembre est bien arrivé chez nous, étudiants mentonnais. La musique résonne dans les rues et la ville s’anime de centaines de visiteurs que l’on n’espérait plus. Les vitrines se parent de blanc et les décorations envahissent la vieille ville en essayant de nous convaincre que dehors il fait un froid glacial et que la neige s’apprête à tomber. Que nenni, le thermomètre frôle les 20 degrés et les manteaux sont pour la plupart d’entre nous (n’en déplaise aux frileux!) restés au placard. Et pourtant. Qui n’a pas encore envie de croire à la magie de Noël ? Nombre d’entre nous ne célèbre même pas cette fête chrétienne mais c’est bien la chaleur d’un foyer qui nous rappelle la véritable symbolique de cette fête et des vacances qui approchent. Restés loin de nos familles depuis la fin de l’été pour beaucoup, bientôt arrive le moment de retrouver les nôtres et de sortir de la bulle que nous avons malgré tout réussi à constituer ici, dans cette petite ville dans laquelle nous avons finalement appris à vivre.

Les conflits déchirent nos peuples et les malheurs s’accumulent sur les épaules de notre frêle monde mais laissons-nous du temps pour être heureux et pour se priver des nouvelles de notre planète malade, une minute, pour respirer, pour réfléchir et apprécier quelques instants la magie que nous offrent ces beaux moments qui approchent. Encore quelques moments difficiles avec les examens et nous nous en irons tous vers d’autres horizons plus ou moins lointains ou exotiques pour encore apprendre, découvrir et surtout retrouver ce qui nous est cher, ou pour construire ce qui le sera. L’Equipe du Zadig vous souhaite bon repos,  bon voyage, bon vent et bien sûr… bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *