Coup de Gueule: Désillusion

Fatine Maussang

Fatine Maussang

Si j'étais une couleur, je serais le bleu, bleu comme le ciel, bleu comme la mer qui emporte dans ses vagues même les plus grands des tourments.
Si j'étais un poème, je serais l'Albatros (Charles Baudelaire), car qui, en parcourant ses vers, ne s'est jamais identifié au prince des nuées ?
Si j'étais un film, je serais Much love, de Nabil Ayouch, car dire la vérité, dénoncer une cause qui nous tient à coeur, c'est nettement mieux que de rester spectateur et prisonnier du silence.
Si j'étais un livre, je serais Notre Dame de Paris, de Victor Hugo, cette oeuvre qui fait résonner le son de ses cloches au fil des pages, accompagnée des pas feutrés d'Esmeralda
Si j'étais une ville, je serais Essaouira, Essaouira la marocaine, avec ses plages magnifiques, ses couchers de soleil, son sable brûlant et sa médina éclatante.
Si j'étais un astre, je serais plutôt une comète, ou une étoile filante, ou même une météorite, qui sait ? Histoire de rester intemporelle..
Fatine Maussang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *