Hommage à Richard Descoings

Voilà un éditorial malheureusement imprévu et fait sur le vif afin de manifester la solidarité du Zadig avec l’ensemble des étudiants mentonnais, parisiens, et de tous les campus de Sciences Po. C’est avec une grande émotion que la rédaction a appris hier tard dans la nuit le décès du directeur de Sciences Po, notre institution, j’ai nommé Monsieur Richard Descoings. Il a bien entendu été un grand homme pour Sciences Po : c’est une institution qu’il a façonnée, transformée, métamorphosée de ses mains et a permis à beaucoup d’entre nous d’être ici. C’est tout le campus de Menton qui doit lui être reconnaissant, d’une part car il a permis la présence de nos amis étudiants venant de pays des quatre coins du monde ; et d’autre part d’étudiants venant de milieux où l’accès à des écoles prestigieuses est plus difficile – et je parle là des ZEP et bien plus, car ce grand Monsieur a permis avant tout la démocratisation de Sciences Po et a tenté de mettre à mal dans son milieu l’éternelle domination des élites. Nous ne pouvons pas nous dire proches de Richard Descoings en tant qu’étudiants : cependant il a réussi à tous nous rassembler en ce jour, dans la solidarité envers ses proches, envers les membres de l’administration mentonnaise dont nous partageons l’immense chagrin en ce jour de deuil. Hors de Sciences Po Richard Descoings était un homme écouté et respecté dans le domaine éducatif, dans lequel il a fortement stimulé le débat en France et dans le monde. C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il voyageait à New-York afin d’y rencontrer les plus grandes personnalités mondiales dans ce domaine. Agitateur politique et personnage iconoclaste, Richard Descoings a rendu notre école plus ouverte, plus tolérante, plus mixte : il l’a faite à son image en somme.

Il a permis à beaucoup d’entre nous de faire de nos rêves des réalités et c’est pour cette raison que nous ne l’oublierons pas. C’est, je pense, au nom de tous les étudiants que je peux m’exprimer ainsi :

« Merci monsieur le directeur. »

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *