L’édito – Presque mars

En attendant que certains d’entre nous s’envolent vers des cieux endettés, nous voici donc englués dans l’âpre réalité de notre « pipotage », les galops s’enchainent pendant que le soleil hésite entre nous chauffer ou nous glacer, entre les trombes de pluies et les douceurs d’un été annoncé. Dans un coin de la ville, la foule se presse pour regarder des citrons (hohoho), tiens, tiens, la ville est animée, la moyenne d’âge semble même avoir reculé. Un cœur trône non loin de Brioche Dorée, en attendant, les roses offertes dans une belle journée de printemps ont déjà fané, mais le souvenir est lui, encore là, nourri à la chaleur de l’amour et de l’amitié, bien qu’il fut d’une grande rentabilité pour une troupe de théâtre qui semble bien motivée, au service d’un art qui ne durera qu’une semaine sur notre campus alors qu’il devrait s’étaler sur toute l’année. Bonne lecture donc, et n’oubliez pas de nous envoyer ce qui vous inspire pour la semaine des arts.

lezadig
lezadig

Latest posts by lezadig (see all)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *